En plus de l’épreuve de perdre un être cher s’ajoutent des démarches indispensables au bon déroulement des obsèques. Dans l’émotion, il est parfois difficile de les accomplir. Alors, quelles sont les toutes premières formalités après le décès ? Vous trouverez ci-dessous des informations relatives à ces formalités pour ne pas passer à côté de vos droits et de vos obligations légales.

Constatation du décès

En premier lieu il vous faudra vous munir du certificat médical du défunt. Si le décès a lieu dans un établissement de type clinique, hôpital ou maison de retraite, c’est le personnel qui se charge de cette démarche.
En cas de décès à domicile, c’est à la famille de contacter un médecin pour constater le décès. En cas de suicide ou de mort accidentelle, il faut dans les plus brefs délais contacter un commissariat de police ou de gendarmerie qui effectuera un procès-verbal des circonstances de la mort.

obsèques

Déclaration à la Mairie

Si le décès survient à domicile, en plus de contacter un médecin, la famille doit déclarer le décès auprès de la mairie du lieu du décès. Pour ce faire, munissez-vous du certificat de décès procuré par le médecin ou d’un procès-verbal s’il s’agit d’un suicide. Certaines pompes funèbres peuvent accomplir cette démarche pour vous : n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre conseiller funéraire.

Les établissements de santé comme les hôpitaux ou les maisons de retraites s’occupent gratuitement de ces démarches.