Qu’est ce qu’un avis de décès ?

Un avis de décès sert avant tout à avertir par la presse, souvent dans la rubrique nécrologique, qu’un proche est décédé. Il s’agit d’un court texte rendant hommage à la personne disparue et renseignant des informations sur le défunt et sa famille. C’est à cette dernière de décider ce que contiendra l’avis de décès. Il existe tout de même cependant quelques règles.

Annoncer un décès, que ce soit dans la presse ou sur un faire-part adressé par courrier, ne s’improvise pas. Au-delà de l’émotion légitime que l’on peut ressentir, il existe des règles de présentation et des informations précises à communiquer. Par exemple, lors de l’énoncé des proches, l’ordre est immuable : du plus proche au plus éloigné, et du plus âgé au plus jeune.

L’avis de décès est-il obligatoire ?

La confusion peut être faite entre la déclaration par avis de décès à l’Insee et la publication de l’avis de décès dans les journaux. La publication d’une annonce dans la presse n’est pas une obligation. Mais la déclaration par avis de décès via le formulaire de bulletin d’avis de décès est quant à elle obligatoire et gratuite.

La rédaction de l’avis de décès

Il est composé de l’état civil du défunt ainsi que du nom et prénom. On y retrouve également des informations sur la famille proche : les noms et prénoms des enfants, du conjoint, mais également des petits-enfants. Le lieu, la date et les circonstances du décès peuvent être précisés, sans oublier la date et le lieu de cérémonie.

Aujourd’hui, il est possible de donner un aspect plus personnalisé en accord avec la personnalité du défunt : la profession, les engagements associatifs… Vous pouvez également y inclure une citation caractérisant les convictions philosophiques ou religieuses de la personne. Voici un exemple d’avis de décès simple et concis :

avis de décès Paris

Quels sont les tarifs ?

Il faut compter environ 300€ pour la diffusion d’un avis de décès. Les tarifs diffèrent selon la nature du support. Ils sont plus élevés dans un journal national que dans un journal local. Certains sites internet permettent aussi de le faire gratuitement. Les pompes funèbres sont en mesure de vous conseiller sur le choix du média approprié.